Parler anglais en ecole commerce international, c’est être bilingue

L’anglais demeure la langue internationale, et reste premier en puissance linguistique avec plus de 500 millions de personnes qui le parle. La maîtrise de l’anglais reste donc un must dans le commerce international. En ecole commerce international, il est quasiment impossible de suivre les cours sans savoir parler anglais, car ils sont dispensés entièrement dans cette langue.

bilingue.jpg

Mais attention, il ne s’agit de connaître et parler comme au lycée ; en école commerce international, il est question d’être bilingue, soit être capable de communiquer et penser dans les deux langues sans difficulté et avec autant de précision.

Pourquoi l’anglais ne suffit-il plus en école commerce international?

On ne cessera d’entendre que l’anglais est le passeport international, surtout pour le commerce international. C’est « LA » langue des affaires et la plus part des entreprises consentent que la maîtrise de cette langue est essentielle à la réussite. Certes, l’anglais est indispensable, mais en école commerce international, il ne suffit plus. En effet, une deuxième langue, voire une troisième, est exigée. Le choix de la deuxième tient compte du contexte professionnel, et la troisième une option. En effet, au niveau mondial, les langues utilisées dans les échanges culturels et commerciaux entre continents sont l’anglais, l’espagnol et le français, et l’allemand en Europe.

S’en sortir aujourd’hui avec seulement l’anglais, c’est être excellent

Pour intéresser les recruteurs dans le domaine, il ne suffit plus de mentionner son diplôme en école commerce international, ni de mentionner simplement maîtrise de l’anglais. Ce que veulent les entreprises c’est le bilinguisme, soit un excellent niveau d’anglais.

ecole-international.jpg

Toute les communications, les échanges, les applications et les conventions sont maintenant en anglais, les puissances économiques émergentes sont en d’autres langues ; ainsi pour espérer s’en sortir, soit il faut maîtriser d’autres langues, soit être excellent en anglais et être très bon dans son domaine.

Author: Margot

Share This Post On